Steel30 LeForum


L'underground s'exprime
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 BUJU BANTON

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SIR . KOB
À l'occaz'
À l'occaz'
avatar

Nombre de messages : 146
Localisation : 92 o pays de la hilla
Points : 8918
Date d'inscription : 26/09/2005

MessageSujet: BUJU BANTON   Dim 16 Oct - 8:09

Encore un artiste que je kiff BUJU BANTON, je vous ai mis l'album complet " Unchained-Spirit "

yousendit.com/d.aspx?id=3DYT6JGXL1U1M0QV0ZGU9ZUK43







Né en 1973 sous le nom de Mark Anthony Myrie, Buju Banton a été la voix du renouveau du reggae au début des années 1990. Le terme Buju désigne le fruit de l’arbre à pain en langue Marron (guerriers noirs qui luttèrent contre les colonisateurs britanniques). Banton lui a été inspiré par Burro Banton un de ses chanteurs préférés. Mais c’est dès l’âge de 13 ans que Buju fait ses premières apparitions dans le milieu des sound-systems avec le Sweet Love sound-system et le Rambo mango sound-system. Son premier single « the Ruler » fut produit par Robert French (un artiste dont il faut réécouter la discographie ! ! !) en 1986. Il côtoie ensuite des producteurs tels que Bunny Lee ou Winston Riley, qui remarquent sa voix puissante et originale, avant de rencontrer Dave Kelly qui travaille à l’époque chez Penthouse, le fameux studio de Donovan Germain. En 1992, sort son second album Mr Mention qui réunis ses meilleurs singles en grande partie enregistrés chez Penthouse. Les paroles sont très dures notamment vis-à-vis des homosexuels et certaines réflexions sur sa préférence pour les femmes à la couleur de peau claire sont très controversées. Malgré cela l’album se vend très bien en Jamaïque et fait de Buju l’un des artistes en devenir de l’île. Pourtant le morceau « Boom Bye Bye », ouvertement homophobe, sera très critiqué dans le monde entier, en particulier en Angleterre. Buju Banton continue pourtant à sortir de nombreux singles avec des combinaisons très remarquées avec Wayne Wonder (le même qui passe sur MTV ces derniers temps), Marcia Griffiths ou encore le roi des lovers Beres Hammond. Il signe en 1993 chez Mercury et sort l’album « Voice of Jamaica ». Dans le même temps, ses paroles et les thèmes qui l’inspirent sont plus culturels, ouverts, plus matures. Il tente d’éduquer ses fans avec des lyrics qui critiquent la violence, les guerres de gangs, les politiciens jamaïquains… c’est en 1996 avec l’album « Til Shiloh » qu’il acquiert une dimension internationale. L’album est un succès aux quatre coins de la planète. Il est même désigné par le magazine Rolling Stone comme l’un des 100 meilleurs albums de la décennie. « Unchained Sprit », qui date de 2000, un album qui le ramène encore plus vers ses racines africaines, où il évoque de plus en plus Rasta, sort chez VP Records, toujours en collaboration avec Penthouse. Certains fans seront un peu déçus, mais il faut rappeler que ses albums précédents avaient mis le niveau tellement haut ! ! ! Buju Banton ne s’arrête pourtant pas en si bon chemin et nous gratifie de combinaison avec Luciano, Beres Hammond ou encore Steven Marley. Les sujets de ses chansons sont de plus en plus éveillés et parlent d’amour et de paix. Il continue pourtant à dénoncer la violence du ghetto et la bêtise du port d’armes. Son dernier album « friends for life » continue dans cette voix de la réflexion et de l’éducation du peuple. Buju Banton est un artiste incontournable du reggae et du new-roots depuis bientôt 15 ans. Un artiste à découvrir sans hésiter.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sirkob01.skyblog.com/
 
BUJU BANTON
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Steel30 LeForum :: SeKtiOn > hip hop :: Autres genres musicaux-
Sauter vers: